Je vous partage une expérience de contemplation authentique de l'instant, sur une dune de sable la nuit du 29 au 30 septembre 2021 aux alentours de minuit :

Madame la Lune 

Madame la Lune je t'attends, je t'attends, si patiemment !

Madame la Lune je t'attends, je t'attends, la nuit durant !

En t'attendant, la Voie Lactée s'offre à mes yeux de ses étoiles 

En t'attendant, l'Infiniment Grand est donné, lève son voile

Et puis soudain à l'horizon, une lueur semble pointer

Et puis soudain à l'horizon, tout doucement tu apparais 

Tu es orange d'un orange doux, tendre et profond, si ressourçant

Et en montant tu deviens blanche, d'un blanc si pur, éblouissant

Tu t'es levée comme le Soleil, du côté Est, je suis en France

Et puis plus tard, à l'opposé tu te coucheras, évanescence

Avec mes p'tites soeurs les étoiles, tu me protèges de tout danger

Avec mes p'tites soeurs les étoiles, nous sommes complices à tout jamais

J'ouvre les bras, je chante et danse, je remercie tout est si beau

J'ouvre les bras et remercie de cette nuit, de ce cadeau !

Paroles : Isabelle Brisseau