LA HARPE THERAPIE ou la musique thérapeutique

Sources : Isabelle Guettres, Tristan Le Govic, Anouk Platenkam, Laurence Marie...

Mon expérience personnelle depuis 5 ans auprès de publics en fragilité ou non, va dans le sens de ces études.

La harpe-thérapie diffère de la musicothérapie. Il ne faut donc pas les confondre.

En France, pour le moment, la musique thérapeutique reste très peu connue tandis que dans tous les pays anglo-saxons, elle est largement répandue.

Toutes les cultures de part le monde ont utilisé la musique pour la guérison, certaines le font encore. Notre culture occidentale l'a fait jusqu'au Moyen-Âge.

 

Ce type de musique est une technique douce et passive. 

Passive car le patient qui en bénéficie n'a pas à prendre une part active, il peut juste écouter, se laisser aller.

C'est en ceci que cela diffère de la musicothérapie dans laquelle la personne est sollicitée activement pour participer elle-même au jeu musical sous différentes formes, et dont le but peut être une réadaptation, une mobilisation au travers d'un atelier musical ou d'une animation musicale.

 

Dans la musique thérapeutique, ce qui est visé touche à l'univers intime : l'état émotionnel, tout ce qui n'est pas exprimé avec des mots, soit parce que le patient n'en a plus la possibilité (coma, réanimation, fin de vie, personne très dégradée physiquement ou psychiquement) soit parce qu'il n'y a pas encore accès (les prématurés, les bébés), soit tout simplement parce qu'il n'a pas été entraîné à exprimer ses émotions, ses besoins, avec des mots.

Le but est que cette musique soit une voie d'accès à un apaisement, un état de relaxation, un relâchement de la tension (psychique, physique) ressentie et indicible, ceci quel que soit l'état et les capacités de la personne.

La harpe-thérapie est un soin à l'aide des sons et des vibrations de la harpe, jouée près du patient, en respectant ses besoins, son état psycho-émotionnel et physique.

La résonance apporte un apaisement.

Pratique ancestrale, cette thérapeutique renaît dans les pays occidentaux qui l'avaient oubliée.

L'utilisation des instruments de musique pour soulager les maux de l'esprit et les douleurs physiques remonte à la nuit des temps.

Le futur roi David, alors berger, jouait d'un instrument à cordes (généralement représenté par une harpe) pour le Roi Saul afin de l'apaiser de ses tourments physiques et psychologiques. 

Dans l’Égypte ancienne, dans l'antiquité grecque et romaine, la musique était couramment utilisée à des fins thérapeutiques apaisantes.

Ce recours à la musique thérapeutique est toujours resté d'actualité dans les cultures traditionnelles.

Le monde occidental redécouvre les propriétés apaisantes de la musique vivante (non pas enregistrée) jouée pour des personnes accueillies dans des lieux de soins.

 

La musique jouée en direct offre des propriétés qui mettent en jeu la résonance des vibrations des cordes d'un instrument avec le corps de la personne, ceci par un choix approprié de musiques : tonalité et modalités musicales, hauteur du son, modulations des rythmes.

Cela permet un effet miroir entre le monde (l'état intérieur de la personne) et la musique jouée.

Ceci ne peut s'obtenir qu'avec la musique acoustique jouée en direct afin de bénéficier des effets vibro-acoustiques de l'instrument.

Les résultats d’une étude américaine montrent que la musique et la musique de harpe en particulier, pouvait réduire la douleur chez les patients sous traitement. Les résultats sont tels que certains hôpitaux comptent aujourd’hui parmi leur personnel un ou une harpiste thérapeute.

Ces résultats révèlent que 71% des patients en hôpital respirent mieux, 84% sont moins anxieux et 63% souffrent moins lorsqu’ils écoutent de la harpe.

 

La musique thérapeutique repose principalement sur la réaction que l’on obtient des patients. Cela leur permet de s’évader un peu de leur vie quotidienne bien souvent remplie par la confusion et/ou la douleur. Il peut également s’agir d’une expérience partagée avec leur famille ou le personnel soignant.

 

La musique est improvisée selon les personnes pour qui l’on joue puisqu’elle a des effets bien différents selon les modes joués. La réaction que l’on peut obtenir est incroyable et rend l'expérience très intime.

On commence par choisir un mode selon notre première impression des personnes pour lesquelles l’on joue. Certains modes vont détendre l'auditeur, d’autres vont émouvoir, il y en a même qui permettent d’élever l'esprit. Il s’agit d’adapter la musique à l’instant selon les besoins (deux personnes pouvant réagir différemment selon un même mode).

 

Ralentir le tempo légèrement aide un peu les personnes à se détendre plus profondément car ils peuvent l’adapter à leur respiration. Il est très important d'observer les réactions de la ou des personnes : la musique est-elle assez forte pour qu’ils entendent ? Préfèrent-ils écouter les cordes graves de la harpe (qui calment) ou au contraire les cordes aiguës (qui influent sur l'énergie) ?

Une personne par exemple peut se détendre lorsque l’on joue sur les cordes les plus hautes de la harpe et dès que l’on joue autre chose, la détente peut s’arrêter. Cela n’est pas vraiment du domaine de la musique, c’est davantage être à l’écoute de la personne en face et créer une connexion (musicale).

On peut également trouver une tonalité spécifique qui trouve un écho particulier chez les personnes.


La harpe thérapie s'applique de la naissance à la fin de vie et donc s'adresse à toute personne :

 

- la naissance (le petit bébé encore bien au   chaud dans le ventre de sa maman et le     bébé qui vient de naître)

- la maman, les parents

- les enfants et adultes à besoins spéciaux   (la démence, l'épilepsie, les troubles           mentaux…)

- les personnes en rééducations et foyers     de soins

- les malades, hospitalisés

les patients en soins intensifs, dans le         coma, en état végétatif

- les personnes en soins palliatifs, en toute   fin de vie

- les familles des personnes malades et       hospitalisées apprécient aussi ce temps     pour elles,

pour accompagner la relaxation, un temps de méditation...

Un moment de douceur hors du temps dans un monde trop pressé, trop agité, trop bruyant, trop violent...

Un moment tout doux pour soi et se faire du bien.

La résonance de la harpe aide :

- à stabiliser ses rythmes biologiques :

  à  régulariser le pouls et la respiration         (rythme cardio-respiratoire)

- à réguler l'insomnie

- à apaiser des états anxieux, dépressifs

- à diminuer le stress

- à soulager la douleur y compris celle           d'un deuil

- à baisser la haute tension

- à mieux intégrer les défis émotionnels et     physiques

- à donner de l'énergie

- à stimuler le système lymphatique

La harpe-thérapie aide à ré-accorder le mental, le corps et l'esprit afin de recouvrer un état de bien-être car le registre large de la harpe peut faire vibrer tout le corps. "

© 2023 by Name of Template. Proudly made by Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now