La petite église de l’ île d’Olonne dresse son clocheton ouvert, à deux pas des marais.

Un après midi où j’y ai emmené ma petite flûte Hulusi pour faire sonner quelques notes j’ai dû surprendre et déranger une petite chauve-souris. Voici les mots qu’elle m’a inspirés quand je l’ai observée virevolter un long moment.

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris danse sans bruit

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris que tu es jolie

 

Danse danse en silence

Tourne vire sur les vitraux

Tu traverses de long en large

Tu m’survoles la tête en haut

 

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris danse sans bruit

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris que tu es jolie

 

Danse danse en silence

Tu rases bas et tu voles haut

Je suis tes ailes, damoiselle

Tu virevoltes Dieu que c’est beau

 

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris danse sans bruit

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris que tu es jolie

 

Danse danse en silence

Tu te poses sur un vitrail

Tu y rampes et tu y glisses

Tu te caches dans une faille

 

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris danse sans bruit

Petite chauve-souris dans l’église de l’île d’Olonne

Petite chauve-souris que tu es jolie !

Paroles : Isabelle Brisseau