Le roitelet triple bandeau, l’un des plus petits oiseaux qu’il nous est donné d’observer avec son petit frère le roitelet huppé, bouge tellement que nous n’avons guère le temps de le saisir avec nos jumelles. Mais souvent c’est à proximité que nous pouvons l’observer dans une haie, quand il sautille de branche en branche pour se restaurer.

J’ai écrit quelques paroles fidèles à mon observation. La musique je la chante aux oiseaux et j’aime à vous dire qu’ils sont souvent extrêmement sensibles à la vibration des sons et à l’énergie des mots que je leur partage.

Tout petit, tout petit, tout petit oiseau

Petit roitelet comme tu es si beau

Tout petit, tout petit, tout petit oiseau

La tête colorée, d’un triple bandeau

Dans les bas buissons, au-dessus de l’eau

Tu bouges sans fin, si vite et si bien

Dans les bas buissons, au-dessus de l’eau

L'éclair d’un instant, et tu es plus loin

Tout petit, tout petit, tout petit oiseau

Petit roitelet, comme tu es si beau

Tout petit, tout petit, tout petit oiseau

La tête colorée, d’un triple bandeau

 

Une fois tête en bas, une fois tête en haut

Tu es si léger, tu joues l’acrobate

Une fois tête en bas, une fois tête en haut

Quelques grammes pesés, avec tes p’tites pattes

 

Tout petit, tout petit, tout petit oiseau

Petit roitelet, comme tu es si beau

Tout petit, tout petit, tout petit oiseau

Merci à la Vie, pour ce beau cadeau !

Paroles : Isabelle Brisseau