Mystérieuse migration ou l'improbable et périlleux voyage

Dans notre jardin vous voilà arrivés,

ou bien sur nos côtes ou campagnes adorées.

Vous chantez vous chantez pour dire que vous existez,

et pour une nouvelle compagne, ce printemps rechercher.

 

Vous êtes si joliment colorés Messieurs les oiseaux,

pour votre territoire choisir et protéger.

Alors que votre Dame si pâle et effacée,

de tous les prédateurs, cache votre couvée.

 

Vous construisez votre nid et pour nourrir vos petits,

des allers venus sans cesse vous devez répéter.

Est-ce nous, qui vous observons ou bien vous, qui nous surveillez ?

Oh combien nous vous remercions, pour cette leçon de Vie que vous nous offrez.

Vous nous apprenez le rythme des saisons et l’émerveillement devant la beauté,

vous nous apprenez l’instant présent, l’observation et le réveil de nos sens oubliés.

 

Alors viendra l’heure du départ pour le grand voyage vers d’autres contrées,

car ici la nourriture va très bientôt manquer.

Vous partez de nuit, de jour, au petit matin ou en fin de matinée,

c’est selon votre espèce que votre voyage est ritualisé.

Vous êtes gros comme rien et pourtant par milliers,

des kilomètres vont très vite venir nous séparer.

Comment est-ce possible cette si grande traversée,

pour de si petits oiseaux en fragilité ?

 

Nous vous baguons, nous vous suivons,

pour percer le grand mystère de la migration.

Alors nous apprenons que le soleil, la lune et les étoiles vont vous guider,

que vous utilisez votre mémoire visuelle et les champs terrestres magnétisés,

ou que parfois c’est dans vos gènes tout simplement que se cache la vérité.

Nous apprenons que tout est subtil équilibre juste avant de migrer :

faire des réserves de graisse pour cette improbable et périlleuse envolée,

mais sans excès pour ne pas trop se fatiguer.

Certains d’entre vous planent à moindre frais pour s’élever

en utilisant les courants d’air chauds ascensionnés,

d’autres migrent à vole battu quelque soit le moment de la journée,

ou d’autres encore le font en forme de V, pour à tour de rôle s’économiser.

 

Enfin arrive l’Afrique ou ailleurs pour vous reposez,

vos plumes abimées vont alors se régénérer.

Vous mangez, vous dormez et des forces retrouvées,

car un jour de nouveau, l’heure du retour vers nous va sonner.

 

Nous vous attendons et nous vous guettons,

remerciant la Vie de ce cadeau partagé.

Nous grandissons en conscience et nous saluons,

l’expérience de connexion à si belle unité.

 

© 2023 by Name of Template. Proudly made by Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now